Crayon H.B.

Le blog journal du collège Henri Boudon

Choisir la date de sa mort : pour ou contre? 8 janvier 2013

Filed under: Actualités — Chloé @ 12:45
Tags:

En France , l’euthanasie est interdite, mais 94% des Français se disent pour !

Mais cela fait quand même beaucoup, donc on peut venir à se demander si nous parlons tous, exactement, de la même chose. Il ne faut surtout pas confondre euthanasie active et euthanasie passive.

Euthanasie active : C’est l’administration d’une substance létale dans l’intention de provoquer la mort. Elle est interdite en France.

Euthanasie passive : Elle consiste à interrompre un traitement dont on sait qu’il ne pourra pas soigner le malade et ne sert qu’a le maintenir artificiellement en vie. Elle est prescrite par la loi Leonetti en 2005.

Suicide assisté : Il est interdit en France. Il désigne le geste mortel auquel se livre une personne en s’administrant une drogue qui lui a été remise par un médecin. L’acte relève ainsi du malade et non du médecin.

Pour ou contre?

POUR : L’euthanasie représente un énorme progrès pour l’humanité car avec elle les hommes choisissent la date et l’heure de leur mort.
CONTRE : L’euthanasie est une immense régression culturelle car notre société a pour fondement la protection des plus faibles et l’interdit de tuer.

POUR : La fin de vie est souvent synonyme de grandes souffrances physiques.
CONTRE : La médecine moderne sait aujourd’hui venir à bout de toutes les souffrances physiques.

POUR : L’euthanasie évite aux familles le poids d’une longue maladie , un accompagnement douloureux et inutile.
CONTRE : La fin de vie est un moment unique d’échanges, où le mourant donne une leçon de vie , surtout s’il se sent important jusqu’au bout.

POUR et CONTRE d’après le livre : «pour ou contre».

En Italie, l’euthanasie active est comme un homicide volontaire. Même en cas d’accord exprès du malade, le code pénal prévoit une peine de réclusion de 6 à 15 ans. Le suicide assisté est lui aussi un délit. L’euthanasie est interdite en Grèce, comme en Roumanie, où on peut avoir une peine allant jusqu’à sept ans de prison.

Certaines religions l’interdisent, car pour eux il n’y a qu’une seule personne qui puisse retirer la vie à un humain et c’est celui qui leur a donné : Dieu. Pour eux, c’est aussi une manière de montrer que la souffrance, la douleur font partie de notre quotidien, de notre vie.

Mais personne ne peut vraiment savoir s’il est pour ou contre car nul ne sait comment il réagira face à la mort, la souffrance.

Chloé