Crayon H.B.

Le blog journal du collège Henri Boudon

FACEBOOK : votre liberté partie en fumée!!! 19 mars 2013

Filed under: Actualités — Chloé @ 14:20
Tags:

Facebook est un véritable phénomène de mode avec ses 500 millions d’utilisateurs à travers le monde. Ce réseau social permet d’échanger des nouvelles, de partager ses photos, des informations… Mais n’y a t-il pas d’autres moyens de garder le contact ou de partager ses photos ?

Ce réseau est d’abord dangereux pour les adolescents car ce sont la majorité des utilisateurs et ce sont aussi les plus actifs. En France 3 adolescents sur 4 y seraient inscrits. Mais est-ce un formidable outil de communication ou un réseau potentiellement dangereux ?

Ce peut être bien car où que l’on soit, on pourra communiquer avec ses amis, sa famille, retrouver d’anciennes relations et échanger des photos… Mais il ne faut pas oublier que Facebook est une entreprise commerciale qui cherche à gagner de l’argent grâce à la publicité. C’est pour cela que les utilisateurs de ce réseau social verront tous les jours, par centaines, des publicités sur le côté de la page affichée.

Certains diront que c’est aux internautes d’apprendre à utiliser et à maitriser Facebook. Mais nos données personnelles sont enregistrées sur les serveurs de facebook à vie, même si on supprime notre compte.

Il ne faut pas tomber dans les pièges des pirates du net qui, la plupart du temps, vous enverront des messages avec le profil d’un de vos amis pour vous demander de vendre quelque chose et pourront, à partir de ce moment, pirater votre profil. A partir de vos photos et de vos informations personnelles, ils pourront créer un nouveau compte qui aura votre profil, il faut donc faire TRES attention aux informations que vous décidez de rendre publiques.

Certains se sont même fait agresser suite aux informations qu’ils avaient mis et qui ont permis aux agresseurs de la ou le trouver. En fin de compte Facebook n’est pas un réseau social sûr.

Certains parents, en tant que responsables légaux, suppriment le compte de leur enfant, mais celui-ci peut se réinscrire à tout moment en rentrant tout simplement l’adresse e-mail et le mode de passe qu’il possédait avant. Suite à cette action il retrouvera toutes les informations, photos et amis qu’il avait auparavant.

Mais avez vous pris le temps de lire les conditions d’utilisations ? Peu l’ont fait. Mais ne serait-ce pas fait exprès que les conditions d’utilisations soient si longues, afin que les internautes s’inscrivent quand même ? Car à partir de ce moment là, il y a plus d’utilisateurs donc plus de publicités… ce qui revient à dire plus d’argent. En quelques instants et en seulement quelques clics, l’internaute renonce à sa vie privée, et cette vie privée que tout le monde essaie de protéger se trouve tout d’un coup mise aux enchères, achetée par des multinationales qui regroupent toutes les informations que vous mettez sur Facebook afin de constituer un profil complet, avec vos habitudes, vos préoccupations, vos envies, vos rêves, vos objectifs dans la vie… tout ce qui vous concerne est donc désormais commercialisable.

N’avez-vous jamais remarqué que dans les centaines de quiz et tests que l’on vous propose sur ce site communautaire, un bon nombre de questions sont très personnelles et parfois sans lien apparent avec l’objet du test. Donc la première chose à faire est de mettre votre profil en privé même si cela ne vous protégera pas entièrement.

Et puis les enfants y consacrent plus de temps qu’aux devoirs. Le soir après l’école, ils font leurs devoirs tout en surfant sur Facebook. Il serait donc impossible de se concentrer totalement sur ceux-ci. Une étude dévoile que 52% des jeunes de 13 à 17 ans avouent aller sur facebook pendant qu’ils font leurs devoirs et 25% le font au moins 30 minutes tous les jours.

Avez-vous entendu parlé du nouveau moteur de recherche «graph search» ?

L’outil de recherche social du site doit débarquer prochainement sur Facebook. Il s’agit en fait d’un moteur de recherche qui permettrait de trouver des amis en fonction de leurs opinions politique, de leurs préférences en terme d’ amour, de ce qu’ils aiment… Par exemple : les amis de mes amis qui travaillent chez Apple ; mes collègues qui aiment le ski…

Sans le savoir, vous êtes probablement déjà placé dans certains groupes, cela se fait automatiquement quand vous faîtes des tests, répondez à des questions, aimez des pages… Et puis êtes-vous sûr de vous souvenir de toutes les pages que vous avez «likées» ? Mais vous avez évidemment la possibilité de regarder toutes ces pages.

Ce nouveau moteur de recherche pourrait bien être à la base de beaucoup de «conflits» car énormément d’internautes ont «likées» des pages ou statuts sans savoir vraiment les arrières pensées de ceux-ci et pourraient être poursuivis par d’autres internautes à cause de ça.

Donc faites attention à cette prochaine «invention» qui est censée révolutionner Facebook!

Chloé