Crayon H.B.

Le blog journal du collège Henri Boudon

Le Japonais et le Britannique, les prix Nobel de médecine 2012 27 novembre 2012

Filed under: Actualités — lenicolasdu84 @ 13:02
Tags: , ,

Leur travail :

Les deux lauréats ont découvert que l’on peut obtenir des cellules souches (cellules qui se renouvellent toutes seules), encore non différenciées en tel ou tel type cellulaire (musculaire, sanguine, intestinale…), à partir de cellules adultes qui s’étaient pourtant déjà spécialisées pour une fonction donnée.

Leurs travaux bousculent ce que l’on pensait des cellules souches et élargissent les possibilités d’utilisation de ces dernières.

En effet, les cellules souches deviennent notablement plus accessibles : elles ne sont plus uniquement localisées soit dans l’embryon, soit dans le cordon ombilical soit dans des «réserves» enfouies de l’organisme, par exemple les cellules souches hématopoïétiques (à l’origine des cellules sanguines) dans la moelle rouge des os longs. Aujourd’hui, on peut espérer obtenir de telles cellules souches en reprogrammant des cellules adultes par exemple de la peau.

Quel est le but de leurs travaux ?

Les travaux de Shinya Yamanaka ont également ouvert la voie à d’autres pistes de recherche, telle la transdifférenciation. L’idée est ici de changer le destin d’une cellule sans nécessairement repasser par un stade pluripotent(cellule neutre). De la sorte, en 2010 et en 2012, on a transformé des cellules musculaires du cœur en fibroblastes (cellule souples) à l’aide de seulement trois facteurs.

La méthode de reprogrammation en cellule est utilisée dans de nombreux laboratoires. L’avenir nous dira s’ils ont eu raison. Cette méthode semble un outil idéal pour étudier les pathologies et  à plus long terme, pour mettre au point des traitements contre des maladies dues à la perte de cellules, tels le diabète ou la maladie de Parkinson (maladie qui détruit les neurones).

Publicités