Crayon H.B.

Le blog journal du collège Henri Boudon

Un peu d’astronomie… sommes-nous vraiment le centre de l’univers? 4 juin 2013

Filed under: Actualités — henriboudon @ 10:06
Tags: ,

L’astronomie est la science de l’observation des astres et cherche à expliquer leur origine, leur évolution…

L’astronomie est estimée comme la plus ancienne des sciences. L’archéologie avait même démontrée que d’anciennes civilisations disparues de l’Age de Bronze avaient déjà des connaissances en termes d’astronomie, et elles savaient aussi identifier certaines constellations.

Pour nous qui sommes des êtres humains, notre planète est ce qu’il y a de plus important. On sait aujourd’hui que la Terre n’a absolument rien de particulier, c’est juste une masse rocheuse tournant autour d’une étoile très ordinaire, dans une galaxie classique située dans un coin comme un autre de l’espace.

Mais personne ne sait exactement la taille de cet Univers. En voyageant à la vitesse de la lumière, il nous faudrait quelques centaines de milliers d’années pour atteindre les galaxies les plus proches de la Terre.

Certains se posent la question : Qu’y avait-il avant le Big Bang ? Cette question n’a absolument pas de sens car avant cela il n’y avait ni matière, ni espace, ni radiations, ni lois de la physique ni temps.  Car le Big Bang fut le début de tout. Mais qu’est ce que le Big Bang ??? Les cosmologistes pensent qu’il y a 12 milliards d’années, une explosion que l’on nomme Big Bang fut à l’origine de l’Univers et de son expansion. Les astronomes ont passé plus de 500 ans à regarder le ciel, étudiant les étoiles et les constellations et les phases de la Lune.

Galilée

Quand vous parlez d’astronomie un nom doit absolument vous venir à l’esprit : Galilée. Car l’astronomie franchit un pas gigantesque quand en 1609 Galilée tourne le premier télescope vers le ciel. Depuis que Galilée a montré sa première lunette astronomique celles-ci n’ont cessées de s’améliorer et de révéler les secrets d’un Univers plus vaste que tout ce que l’on peut s’imaginer !

galilée

Nicolas COPERNIC

Mais il y aussi Nicolas Copernic, astronome polonais qui élabora une nouvelle théorie des mouvements des planètes du système solaire. Dans son Traité sur les révolutions du monde céleste il démontra que la Terre, comme les autres planètes, tourne sur elle-même et autour du Soleil. Et que le Soleil et non la Terre est au centre de notre système planétaire.

Johannes Kepler

Il y eut aussi Johannes Kepler confirma les hypothèses de Copernic. En 1609 (même année que la découverte de la lunette de Galilée) il publie La Nouvelle Astronomie où il énonce les lois qui portent alors son nom. Elles expliquent le mouvement des planètes autour du Soleil et prouvent qu’elles ne tournent pas en un cercle parfait mais en suivant des orbites elliptiques.

Galillée a même dit : «Nous prouverons que la Terre est un corps errant…»

Planètes

« Une planète est un monde gravitant autour du Soleil. Elle doit être assez grosse pour maintenir sa propre matière sous une forme à peu près sphérique sous l’effet de sa propre gravité. Notre planète est la troisième à partir du Soleil qui fournit des conditions idéales pour la vie. » Extrait du livre Étoiles et Planètes de Gallimard.

Astéroïdes

Les astéroïdes qui sont également appelées petites planètes sont des morceaux de roche et parfois de métaux, débris de la formation du système solaire. On en rencontre souvent entre les orbites de Jupiter et Mars, dans une région appelée la ceinture d’astéroïdes. En revanche beaucoup s’aventurent hors de cette ceinture et se rapprochent dangereusement de la Terre. En 1995 la sonde spatiale Galliléo qui était en chemin pour Jupiter photographia l’astéroïde Ida qui mesure environ 55km de long.

asteroide IDA

Soleil

L’étoile que nous nommons Soleil domine notre région de l’espace. Car son diamètre est plus de 100 fois supérieur à celui de  la Terre : 1 400 000 km. Il a une très forte gravité et attire une vaste série d’objets : de gros, comme la Terre et les autres planètes, et des plus petits comme les comètes et les astéroïdes. Comme toutes les autres étoiles, le Soleil est une énorme boule constituée de plusieurs gaz incandescents , qui sont principalement l’hydrogène et l’hélium. Pour nous qui sommes Terriens cette étoile est essentielle car c’est elle qui fournit la lumière et la chaleur nécessaires à la vie.

La Lune est le satellite le plus proche de notre Planète car il est situé « seulement » à 384 400 km.

Voilà tu en sais maintenant un peu plus sur ce vaste «paysage» qui nous entoure !

 

Curiosity a un problème sur Mars 19 mars 2013

Filed under: Actualités — margot84 @ 21:53
Tags:

Curiosity, un robot envoyé sur Mars, fait une pause dans sa mission jusqu’à nouvel ordre, le temps de régler un problème d’ordinateur, a indiqué la NASA. Selon un scientifique français qui collabore à la mission, tout devrait être réparé d’ici 2 jours.

 

Allô les extraterrestres? 12 mars 2013

Filed under: Actualités — lenicolasdu84 @ 13:00
Tags:

Que se passerait-il si nous rencontrions des extraterrestres?

Stephen Hawking (un physicien Britannique) dit que si nous contactons les extraterrestres, nous nous plaçons dans la même situation que les Indiens quand Christophe Colomb est arrivé en Amérique.

La NASA célèbre actuellement ses 50 ans de recherche de trace de vie dans une autre galaxie. En 2030, de grands télescopes terrestres comme le Square Kilometer Array (SKA) (qui sera construit soit en Afrique du Sud soit en Australie) permettront de détecter des structures géologiques ou des constructions vivantes à la surface des exoplanètes (planètes qui tournent autour d’une étoile au lieu de tourner autour du soleil comme la Terre).

  Et s’ils nous rendaient visite…

 

Neil, il a 15 ans et il est le plus intelligent ! 12 février 2013

Filed under: Actualités — quentinmr @ 13:01
Tags:

Neil Ibata, 15 ans, a fait une découverte majeure sur les galaxies naines autour d’Andromède. Il est au lycée international des Pontonniers, à Strasbourg (Bas-Rhin) en première scientifique. Il a découvert qu’elles forment un disque aplati, en rotation sur lui-même et tournant autour d’Andromède (galaxie géante). A 15 ans il a réussi à découvrir ce que les scientifiques ont essayé de trouver pendant une centaines d’années sans y parvenir. C’est un garçon hors norme. Vous imaginez, si tout le monde était comme ça, nous aurions peut-être découvert si les extraterrestres existent…

 

Deux satellites s’écraseront sur la Lune 18 décembre 2012

Filed under: Actualités — drmaxis @ 13:00
Tags: ,

La N.A.S.A avait envoyé dans l’espace deux satellites pour prendre des photos de la planète Terre. Leur mission étant terminée, ils iront alors s’écraser sur la Lune car ils n’ont plus assez de carburant pour retournez sur Terre. Selon la NASA, leur crash n’aura pas d’impact sur la planète, il n’y aura aucun risque. La N.A.S.A est la société spatiale américaine, son but est d’explorer l’espace pour trouver une autre forme de vie sur d’autres planètes, mais aussi de trouver une nouvelle planète à coloniser, etc.

Voila c’était Dr.maxis!

 

Le Japonais et le Britannique, les prix Nobel de médecine 2012 27 novembre 2012

Filed under: Actualités — lenicolasdu84 @ 13:02
Tags: , ,

Leur travail :

Les deux lauréats ont découvert que l’on peut obtenir des cellules souches (cellules qui se renouvellent toutes seules), encore non différenciées en tel ou tel type cellulaire (musculaire, sanguine, intestinale…), à partir de cellules adultes qui s’étaient pourtant déjà spécialisées pour une fonction donnée.

Leurs travaux bousculent ce que l’on pensait des cellules souches et élargissent les possibilités d’utilisation de ces dernières.

En effet, les cellules souches deviennent notablement plus accessibles : elles ne sont plus uniquement localisées soit dans l’embryon, soit dans le cordon ombilical soit dans des «réserves» enfouies de l’organisme, par exemple les cellules souches hématopoïétiques (à l’origine des cellules sanguines) dans la moelle rouge des os longs. Aujourd’hui, on peut espérer obtenir de telles cellules souches en reprogrammant des cellules adultes par exemple de la peau.

Quel est le but de leurs travaux ?

Les travaux de Shinya Yamanaka ont également ouvert la voie à d’autres pistes de recherche, telle la transdifférenciation. L’idée est ici de changer le destin d’une cellule sans nécessairement repasser par un stade pluripotent(cellule neutre). De la sorte, en 2010 et en 2012, on a transformé des cellules musculaires du cœur en fibroblastes (cellule souples) à l’aide de seulement trois facteurs.

La méthode de reprogrammation en cellule est utilisée dans de nombreux laboratoires. L’avenir nous dira s’ils ont eu raison. Cette méthode semble un outil idéal pour étudier les pathologies et  à plus long terme, pour mettre au point des traitements contre des maladies dues à la perte de cellules, tels le diabète ou la maladie de Parkinson (maladie qui détruit les neurones).